• Deux sondages concernant la construction européenne

     

     Gaël Sliman, de BVA, sur BFM radio
     
     
    "Les Français vivent en ce moment un véritable désenchantement à l’égard de l’Europe (...) La fracture entre ceux qui se perçoivent comme les gagnants et les perdants de la construction européenne est désormais spectaculaire : les seniors, les cadres, lesurbains, les personnes disposant de hauts revenus,les sympathisants des partis de gouvernement – et notamment du PS, d’EELV et du MoDem – voient encore majoritairement l’Europe comme une source d’espoir, alors que les jeunes actifs (25 -34ans), les ouvriers, les «rurbains», les personnes aux revenus moyens inférieurs, et les sympathisants de l’extrême gauche comme de l’extrême droite (ainsi que les personnes apolitiques) la voient très majoritairement comme une source de crainte."

     

    Les Français et l’Europe 20 ans après Maastricht, Par IFOP - Septembre 2012

    A retenir :

    - 72% des cadres supérieurs et 36% des ouvriers/employés voient un intérêt à ce que le France appartienne  à l'Union européenne ?

    - Pour 23% des Français seulement l'euro a été un atout face à la crise, contre 45% pour lesquels il a été un handicap

    - 35% des Francais souhaitent revenir au franc dont 50% des ouvriers / employés.

    - 67% des Français estiment que l'UE va dans la mauvaise direction depuis le traité de Maastricht

    - Si le référendum de Maastricht avait lieu aujourd'hui (septembre 2012), le traité serait rejeté par 36% pour et 64% contre.

    « Un spectre hante l’Europe : le spectre de la connerie totale - Leslie Kaplan27 Février 2013 : Des aveux ? »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :