• Election : deux Italies face à face

    Elections Italiennes : l'Europe tremble

    "Le Mouvement 5 étoiles est crédité de 17 % dans les sondages, un chiffre que très peu de partis ont été capables de dépasser en Italie. (...) Il se passe quelque chose en Italie. Quelque chose de fort. D'intense."

    Dans Presseurop

     

    "Un spectre hante l’Europe : le spectre de Silvio Berlusconi. Toutes les puissances de l’Europe se sont unies en une Sainte-Alliance pour le traquer : le pape et la Commission européenne, Angela Merkel et François Hollande, les conservateurs de France et les sociaux-démocrates d’Allemagne. Et évidemment, les marchés financiers.

    Romaric Godin, La Tribune

    * * *

     

    En Italie, le clivage droite / gauche est mort. Le parti social démocrate espère pouvoir gouverner avec Mario Monti, l'homme qui aura soumis l'Italie à une thérapie néolibérale de choc. Bien entendu, cette coalition recueille les suffrages des marchés financiers, de l'Europe, de François Hollande, et de l'Italie des classes moyennes et aisées proeuropéennes.

    En face, Berlusconi a basculé dans le camp des anti-européens, et rejoint ainsi le populiste revendiqué, Beppe Grillo, issu de le gauche (quand celle-ci existait encore). Ils représentent tout deux l'Italie vulnérable. Les petits entrepreneurs touchés par la crise pour le premier; les jeunes, précaires, chômeurs pour le second. Toutefois, il semble difficile d'imaginer une alliance de gouvernement entre eux, qui représenterait une coalation inédite de groupes sociaux dont l'intérêt est clairement la sortie de l'euro.

     

    Revue de presse :

     

    Beppe Grillo, comète europhobe, dans Presseurop - Février 2013. Extrait.

    (...) Il se passe quelque chose en Italie. Ce mouvement est-il bénéfique ou néfaste ? On peut bien sûr en discuter. Mais c'est un phénomène de premier plan. Le Mouvement 5 étoiles est crédité de 17 % dans les sondages, un chiffre que très peu de partis ont été capables de dépasser en Italie.

    "Nous ouvrirons le Parlement comme on ouvre une boîte de thon", proclame-t-il. Et la foule de s'enflammer. "Elle est finie l'époque de la représentation, nous n'y croyons plus. Nous allons faire sauter la banque. Et si ce n'est pas aujourd'hui, ce sera dans un an. Mais ce n'est qu'une question de temps. Et d'ailleurs nous pourrions bien y arriver aujourd'hui." Beppe Grillo ne s'arrête jamais. "Populistes ? Oui, nous sommes populistes, faites-le savoir", et la foule de scander à voix haute : "Po-pu-li-sti !" (...)

    Il y a deux Italie. Une que nous pourrions sommairement qualifier d'européenne, autrement dit responsable, crédible, mais qui tergiverse et se perd en bisbilles et en débats inutiles. Et une autre qu'il est difficile d'identifier. Parce que Beppe Grillo et Silvio Berlusconi ne se ressemblent pas, même s'ils ont quelques points communs.

    Les Italiens qui voteront Bersani ou Monti sont aussi nombreux que ceux qui voteront Beppe Grillo ou Berlusconi. Et nous sommes à sept jours du scrutin ! Telle est la réalité des faits. Prenons-en acte. Il se passe quelque chose en Italie. Quelque chose de fort. D'intense. Et qui n'a rien à voir avec le petit chien de Mario Monti. Prévenez les stars de Twitter. Et peut-être même les dirigeants politiques, qui peuvent encore redresser la barre."

     

    Interview de Roberto D'Alimonte, professeur de sciences politiques à l'université Luiss de Rome, aux Echos. Février 2013. Extrait.
    "[Beppe Grillo] pourrait frôler les 20 % et s'affirmer comme le second parti italien en surpassant le parti de Silvio Berlusconi. C'est un parti oecuménique : il naît à gauche mais a pris progressivement des positions qui ne sont pas de gauche sur l'euro et l'immigration. Sur la cible des jeunes, il est sans doute le premier parti du pays, mais son audience s'est élargie. C'est lié à son objectif d'envoyer à la casse la vieille classe politique et à l'usage du web comme vecteur privilégié."
    « Le discours prémonitoire de Philippe SéguinUn spectre hante l’Europe : le spectre de la connerie totale - Leslie Kaplan »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :