• Le complexe d'Orphée, Jean-Claude Michéa

    Le complexe d'Orphée, Jean-Claude Michéa

     

    La gauche est en pleine tourmente, au point qu'un militant a du mal à s'y retrouver.  Au moment où éclate une crise qui confirme la nature de classe du capitalisme, une partie des socialistes lance un appel à se détourner des classes populaires.

    Qu'est ce qui cloche avec la gauche ? Comment a-t-elle pu en arriver là ?

    Jean Claude Michéa, qui depuis longtemps travaille sur le rapport qu'entretien la gauche avec l'idée du progrès, nous livre une clé d'interprétation. En décalage avec la représentation traditionnelle d'une gauche défenseur du petit peuple, il montre comment la gauche progressiste libérale, portée par la bourgeoisie intellectuelle, est, au fond, la force sociale la plus en adéquation avec l'avancée du capitalisme.

    Pour Michéa, seul le socialisme populaire, authentiquement anticapitaliste, peut nous sauvegarder de la barbarie, à condition de mettre au centre des préoccupations, non pas les lendemains qui chantent, mais la préservation et l'entretien des rapports humains décents.  Il y a donc une dimension proprement conservatrice dans cette aspiration des classes populaires à ne pas être soumises à la culture individualiste et mercantile, et qui les maintient à distance de la gauche actuelle.

     

     

    « Penser le capitalisme au 21ème siècle, Par Thomas PikettyRevue de presse II : sur le néolibéralisme »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    myla2
    Dimanche 5 Février 2012 à 09:54

    bonjour,

    Merci de redonner vie à mon blog préféré.

    Albert jacquard disait quelquechose comme: il ne suffit pas d'avancer, le plus important, c'est de savoir où on va...

    C'est  ce que l'on peut reprocher à la "modernité" d'aujourd'hui: la réforme pour la réforme, le mouvement en synonyme du progrès... sans souci de la direction.

    Le conservatisme nous renvoie à des idées de l'ancien régime comme le progressisme nous renvoyait aux Lumières... alors peut-être faut il trouver de nouveaux termes pour nommer l'aspiration à plus de justice sociale à des rapports humains basés sur l'égalité et la fraternité, à la lutte pour conserver les acquis sociaux et à les élargir à tous...

    Myla

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :