• Les appels à la nationalisation des banques

    Faut-il nationaliser les banques ?

    La question a été posée lors de l'univerité du Medef 

     

     

    Voir les articles :

    Les marchés votent la nationalisation des banques, La Tribune de Septembre 2011

    Nationalisons d'urgence les banques françaises !, Philippe Brossard

     Marc Fiorentino à C dans l'air

    Nationaliser les banques, Par Michel Husson 

    "Il faudrait nationaliser les banques pendant 3 ou 4 ans", par Marc Fiorentino

     * * *

     

    Les marchés votent la nationalisation des banques, La Tribune - Septembre 2011

    "Trois ans après la faillite de Lehman Brothers, le spectre d'une déroute bancaire menace à nouveau. Et cette fois-ci, la réplique du séisme de 2008 se trouve au coeur de l'Europe, particulièrement en France. (...)

    Des économistes, des financiers, comme le Britannique Howard Davies et des politiques, de droite comme de gauche, proposent donc la nationalisation pour sortir de l'ornière. (...) Et pour "vendre" aux opinions, les Etats pourraient même en profiter pour discipliner (enfin) la finance. La décision est difficile à prendre car elle signe un aveu d'échec du premier plan de sauvetage des banques. Mais elle risque de s'imposer par la force, par la force des marchés.

      

    Nationalisons d'urgence les banques françaises !, Philippe Brossard, économiste, président du cabinet de prévisions Macrorama - Septembre 2011

    "La banque est une affaire trop sérieuse pour être confiée à des banquiers. Il s'agit ici non pas d'une question de dogme politique, mais d'urgente nécessité financière et économique. (...)

    L'Etat, en nationalisant, doit pouvoir exercer ses responsabilités d'actionnaire majoritaire. Fini les déclarations sans suite sur l'évasion fiscale, la spéculation, les bonus indécents, la taille excessive des établissements. Place à l'action discrète et ferme de l'actionnaire public en conseil d'administration pour changer les équipes dirigeantes, les périmètres d'activités, les objectifs des entreprises, et les rémunérations."

    Dans Le Monde 

     

      

     

     

     

     C dans l'air - 7 septembre 2011

     

     Nationaliser les banques, Par Michel Husson  - Septembre 2011

     " Le seul moyen rationnel de dénouer l’écheveau des dettes serait de nationaliser les banques européennes pour tout remettre à plat, une bonne fois pour toutes, et pour organiser l’inévitable défaut des pays les plus exposés. Les distributions de dividendes seraient interdites, et un audit citoyen permettrait de cibler les dettes illégitimes. Cette nationalisation pourrait être définitive (version radicale) ou temporaire (version modérée) comme en Suède dans les années 1990. "

    Dans Politis

     

    "Il faudrait nationaliser les banques pendant 3 ou 4 ans", par Marc Fiorentino - Août 2011

    "En Grèce, en Italie, en Espagne, en France, les dirigeants multiplient les annonces d’austérité. Au risque de tuer complètement le peu de croissance qui existe encore… C’est absurde ! Le marché lui, pose les vraies questions : il est en train de dire qu’on ne pourra pas rembourser l’intégralité des dettes publiques. Il demande donc une restructuration de ces dettes, seul moyen de dégager des marges de manœuvre pour renouer durablement avec la croissance. (...)

    Il faudrait que le G20 décide d’une grande conférence mondiale pour restructurer la dette publique. Puis décide que chacun doit retrouver l’équilibre budgétaire en 3 ans, et que le déficit doit devenir illégal.Evidemment, cela suppose de nationaliser les banques pendant 3 ou 4 ans, et de faire enfin ce qu’on aurait dû faire en 2008, au lieu de les renflouer sans contrepartie. C’est-à-dire interdire aux banques les activités de marché et les concentrer sur leur métier de base : prêter de l’argent aux entreprises et aux particuliers. "

     Dans La Nouvel Observateur

    « Théorie générale, J.M Keynes - 1936Jean Marc Vittori, éditorialiste aux Echos, est en colère ! »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :