• "Nous voulons un protectionnisme européen", ce soir 18h30

     

    "Nous voulons un protectionnisme européen", ce soir 18h30


    Lancement de la première Inititative Citoyenne Européenne sur le thème de "Nous voulons un protectionnisme européen" 

     Le Manifeste pour un débat sur le libre-échange, le Forum Démocratique et l’EGE vous invitent à la conférence sur le protectionnisme du 19 Mars 2012 Avec les candidats ou leurs représentants à l’élection présidentielle , Erik Reinert, Jacques Sapir, Hervé Juvin, Gabriel Colletis, Claude Rochet, Philippe Murer et Philippe Arondel

    à l’école de guerre économique-19 mars 18H30 171 Rue de Grenelle Paris 7° Amphi Grenelle

     
    Présentation de l’œuvre d’Erik Reinert, par Claude Rochet, traducteur et préfacier

    Tables rondes :

    I- Peut-il y avoir un protectionnisme intelligent ?
    Intervention de Erik Reinert (en anglais avec traduction simultanée), Jacques Sapir, Hervé Juvin

    II- Protectionnisme, l’inévitable débat
    Philippe Murer, Gabriel Colletis, Philippe Arondel
    Présentation de l’ICE sur le protectionnisme européen

    III Accueil des candidats à l’élection présidentielle ou de leur représentants qui répondront à la question « Qu’est-ce qu’un protectionnisme intelligent ?

    Pour s’inscrire envoyer un email à conf.protectionnisme@gmail.com


     Philippe MurerPrésident de l'association Manifeste pour un Débat sur le libre échangeMembre du bureau du Forum Démocratiquetél 06 89 95 72 07

    « L'article du jour : Les œillères du libre-échange, Dani RodrickLa gauche à la lumière du Sarkozysme (Partie 1), par Coma81 »

  • Commentaires

    1
    myla2
    Dimanche 25 Mars 2012 à 10:26

    Bonjour Coma 81,

    Et alors, quelle était l'idée centrale sur le protectionnisme, lors de cette soirée? Etait-il dit qu'il ne réglait rien? pourquoi ces économistes réclament-ils un protectionnisme européen?

    Les mélanconnistes sembleraient d'accord non pas pour remettre en cause les traités européens, mais, d'après ce que je comprends, pour remettre et mettre au vote ces traités.

    La suite de la recomposition politique m'intéresse.

     

    Cordialement,

    Myla.

    2
    BA
    Jeudi 5 Avril 2012 à 18:35

    Pour la période 2014-2020, le budget de l'Union Européenne restera au niveau ridicule de 1 % du PIB de l'Union Européenne.

     

    Les neuf Etats européens les plus riches ont refusé d'augmenter le budget de l'Union Européenne pour la période 2014-2020.

     

    Le fédéralisme en Europe, c'est bon pour les bisounours qui croient encore au petit papa Noël.

     

    Lisez cet article :

     

    Le président-candidat Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi à Paris en présentant son projet que la France demanderait le gel de sa contribution au budget de l'Union européenne s'il était réélu, une économie annuelle selon lui de 600 millions d'euros.

     

    "Je vous annonce que la France demandera à ce que sa contribution au budget européen soit gelée, ce qui représentera une économie de 600 millions d'euros par an", a déclaré Nicolas Sarkozy lors de sa conférence de presse.

     

    La contribution annuelle de la France au budget de l'UE s'élève actuellement à près de 19 milliards d'euros, soit la deuxième contribution après l'Allemagne.

     

    La France, avec huit autres pays européens, avait entamé en 2011 un bras de fer avec Bruxelles, pour éviter que les contributions nationales n'augmentent pour la période 2014-2020, face au contexte de rigueur généralisée.

     

    Une précédente lettre réclamant, fin 2010, un gel du budget de l'UE, avait réuni Nicolas Sarkozy, l'Allemande Angela Merkel, le Britannique David Cameron et les Premiers ministres Mark Rutte (Pays-Bas) et Mario Kiviniemi (Finlande).

     

    "La dépense publique européenne ne peut s'exonérer des efforts considérables des Etats membres visant à maîtriser leurs dépenses publiques", écrivaient les cinq dirigeants européens dans leur courrier.

     

    Le budget actuel de l'UE représente environ 1% du Produit intérieur brut européen, soit 143 milliards d'euros environ par an et quelque 1.000 milliards d'euros sur sept ans.

     

    http://www.boursorama.com/actualites/sarkozy-la-france-demandera-le-gel-de-sa-contribution-au-budget-de-l-ue-efc70ef6a61426a5ace4653f8461f41c

    3
    BA
    Mardi 10 Avril 2012 à 21:24

    14 avril 1912 : le Titanic percute un iceberg.

     

    Cent ans plus tard, presque jour pour jour, mardi 10 avril 2012 : le Titanic « ZONE EURO » percute plusieurs icebergs.

     

    Taux des obligations italiennes à 10 ans :

    19 mars : 4,84 %.

    20 mars : 4,90 %.

    21 mars : 5,00 %.

    26 mars : 5,03 %.

    27 mars : 5,12 %.         

    30 mars : 5,12 %.

    3 avril : 5,16 %.

    4 avril : 5,37 %.

    5 avril : 5,45 %.

    10 avril : 5,68 %.

     

    Taux des obligations espagnoles à 10 ans :

    5 mars : 4,97 %.

    9 mars : 5,00 %.

    12 mars : 5,06 %.

    13 mars : 5,13 %.

    14 mars : 5,17 %.

    15 mars : 5,18 %.

    16 mars : 5,20 %.

    20 mars : 5,23 %.

    28 mars : 5,33 %.

    30 mars : 5,35 %.

    3 avril : 5,45 %.

    4 avril : 5,69 %.

    5 avril : 5,75 %.

    10 avril : 5,98 %.

     

    Le Titanic « ZONE EURO » prend l'eau de toutes parts.

     

    http://www.youtube.com/watch?v=Vxz8p3QdD3Q

    4
    Coma81 Profil de Coma81
    Mardi 10 Avril 2012 à 23:36

    merci BA

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :