• "Il est probable que Marcela Iacub, qui croit avoir vraiment écrit un livre où elle parle vraiment d’elle, croit aussi avoir librement choisi de s’occuper de DSK. Elle a juste suivi ce qui est la norme actuelle de la société.

    Cette dictature du vide a pour fonction de faire croire aux gens, à ceux qui ne sont pas les puissants de ce monde, qu’ils participent à la société dont ils sont en fait exclus. Ils n’ont pas vraiment de pouvoir de décision, mais ils connaissent le petit bout de la petite culotte. C’est en quoi toute cette trivialisation de la culture ressemble fortement à  l’opium du peuple dont parlait Marx."

    Leslie Kaplan, écrivain française

     

    La suite sur Médiapart : Un spectre hante l’Europe : le spectre de la connerie totale - Février 2013


    votre commentaire
  • Vous aurez sans doute remarqué l'europhobie qui sévit sur ce blog. Afin de rétablir (un peu) l'équilibre, donnons la parole une minute à nos chères institutions européennes. L'UE a un message - promotionnel - à faire passer aux citoyens européens. Voyons cela :

     

    Pour ceux qui n'auraient pas bien compris, je reprends. L'europe est notre refuge de petits blancs, menacé par les sales jaunes, les sales noirs et les sales arabo-indiens (pakistanais ?). Il est grand temps de s'unir entre petits blancs afin de poursuivre notre mission civilisatrices envers les barbares, à commencer par leur apprendre à s'assoir dans le calme et dire bonjour. Je regrette l'absence d'un gentil cowboy; probablement dans la version "OTAN".

    Voilà pourquoi l'élargissement c'est bien, quoi qu'en pensent ces peuples ignares qui ont rejeté le TCE pour des raisons fumeuses. Heureusement, la solution au populisme, c'est bien connu, c'est la PE-DA-GO-GIE. Surtout le message doit être simple, pour ne pas embrouiller l'électeur moyen qui, on le sait depuis qu'il a voté NON, ne brille pas par l'esprit.

    Vive l'Europe, vive la démocratie !


    1 commentaire
  • (BA est un internaute dont vous pouvez trouver les nombreux commentaires sur ce blog, et sur d'autres, et qui s'est trouvé être, aujourd'hui, d'humeur créative).

     

    Herman Van Rompuy nous présente son nouveau recueil de haïkus intitulé : « Je m’enfonce dans l’océan humide de ma Destinée. »

     

    Scoop ! Herman Van Rompuy nous présente son nouveau recueil de haïkus intitulé : "Je m'enfonce dans l'océan humide de ma Destinée."

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Depuis 2008, les Etats consacrent l'argent des contribuables à sauver les banques. Devant l'énormité de la chose, les citoyens ont dans un premier temps versé dans l'incrédulité, les responsables se chargeant de les rassurer en leur assurant que la crise bancaire n'était qu'une petite panne passagère, pourvu qu'on mette un peu d'huile dans les rouages (distribution d'argent gratuit aux banques).

    Maintenant qu'il apparaît que l'ardoise a été laissée aux citoyens - ceux-ci étant en outre touchés de plein fouet par des restrictions  budgétaires -  la tension  va commencer à monter. Ici un journaliste irlandais qui demande à un responsable européen (de la BCE) pourquoi au fait le peuple irlandais a dû payer pour sauver les banques privées irlandaises, le tout au plus grand bénéfice d'investisseurs et de banques européennes compromises dans l'affaire.  

     

     

     

    Les portugais aussi sont en colère, mais en chanson :

     

     

     

    Mais nous en France on s'en fout parce qu'on a Dany Brillant.... quoique...

     

     


    1 commentaire
  • Le 20 juin dernier, 50 grands patrons français et allemands ont signé une tribune dans Le Monde pour encourager les politiques à défendre la monnaie unique. Le Grand Capital appellerait au" retour à une situation financière stable (qui) coûtera de nombreux milliards d'euros mais l'Union européenne et notre monnaie commune en valent la peine. Nous devons convaincre nos concitoyens de cela (...) Nous avons besoin d'une politique économique européenne et de règles de stabilité plus strictes". Autrement dit, fini les vacances, les allocs et les 35h.

    Mon oeil ! ne nous faisons pas berner par cette grossière contre façon, comme le premier journaliste du Monde venu. En effet, comment croire que des gens raisonnables - que ne manquent pas d'être les têtes couronnées du Grand Capital Européen, puissent vouloir administrer un remède qui achève le malade - l'austérité généralisée étant la pire chose à faire dans le contexte. Après enquête, on a pu retrouver l'original, qui s'était égaré dans les locaux du Monde. Voici donc, en exclusivité, le vrai appel du patronat européen :

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Mais que dit notre cher président de la crise et de son action pour l'enrailler ? A ben voilà justement une video de Sarkozy à l'issu du plan de sabordage sauvetage de la Grèce du 21 juillet :

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique